Comportement normal des griffades chez le chat. Où l'utilité de nos arbres à chats.



Les fonctions des griffades souvent mal acceptées par les propriétaires, les griffades appartiennent pourtant au répertoire comportemental normal du chat.


Les fonctions des griffades à l’extérieur comme à l’intérieur de l’habitat sont :• L’étirement musculaire ou le stretching (celui-ci est réalisé au réveil de la sieste).

• Le nettoyage des griffes (afin d’affûter et d’éliminer les étuis cornés usés des griffes).

• Le plaisir (le support utilisé peut être soit vertical ou horizontal).

• Le marquage visuel et olfactif pour ses congénères (le support choisi est plutôt vertical). Ce comportement territorial est tout à fait « normal » chez le chat,




D’une manière générale, les zones les plus fréquemment griffées par les chats sont :

• La zone entourant le lieu de couchage : le chat fait ses griffes près du lieu refuge ou de repos dans lequel il s’isole habituellement, sur un support visible, le plus souvent vertical. Il s’agit souvent du canapé quand il y a pas d'arbre à chat.


Ces griffades peuvent également avoir lieu près des endroits dédiés aux activités de capture de proies potentielles : chez un chat d’intérieur, il s’agit des lieux où l’animal se nourrit ou dans lesquels il capture des objets,

Ainsi l'arbre remplis de multiples fonctions.


.Les griffades effectuées dans un contexte particulierIl existe des chats qui présentent, plus que d’autres, un véritable besoin de griffer, inhérent au comportement territorial.Ce besoin est cependant favorisé par certaines circonstances : on le rencontre notamment chez les chats qui ont vécu un détachement précoce avec la mère.


vouloir supprimer ce comportement  pouvant peut être générateur de malaise chez le chat et représenter un véritable défi pour les propriétaires !La prévention est de ce fait plus efficace. Elle se réalise avec une prise en charge globale de l’animal plutôt qu’en se focalisant sur le symptôme des griffades lui-même.Enrichir le milieu de vie de votre chat Pour cela, dans un premier temps, on réduira les facteurs de stress et de conflit : il est nécessaire d’enrichir le milieu de vie en augmentant si nécessaire le nombre de ressources associées à leurs besoins élémentaires, surtout lors de cohabitation entre chats !.


Quels sont les ressources et les besoins élémentaires de votre chat ?N’oubliez-pas que le bien-être de votre chat dont son équilibre émotionnel nécessite un cadre de vie stable. En effet, le chat est un animal routinier ! Pour cela, ses ressources doivent toujours être en nombre suffisant et placées au bon endroit



Pièce: Le Chafari Ultra


:  Les zones de couchage

Parmi les zones de couchage, on distingue :


Pièce : Le totoro


Les zones de repos

Les zones de repos peuvent varier en fonction de différents critères : l’envie du chat, l’horaire de la journée, la saison…En effet, par exemple, l’été votre chat sera plutôt à la recherche de fraîcheur, tandis que l’hiver il recherchera plutôt un endroit chaud et douillet. Ces zones peuvent être partagées avec les autres êtres vivants de l’habitat et permettent souvent l’observation.


Pièce : Le Montagne

Pièce : Le Soprano



• Les zones d’isolement

Les zones d’isolement sont les zones dans lesquelles il est impératif de ne pas déranger votre chat, il cherche notamment à y éviter le contact. Elles se situent généralement en hauteur.


Pièce: Le Chafari Ultra


Si vous avez pas d'arbre ce sont généralement : étagère, dossier du canapé, haut de l’armoire, étagère d’un placard, panier hamac accroché en haut d’une fenêtre…Votre chat aura tendance à griffer (griffades territoriales) autour de ces zones.


La zone d’alimentation ou gamelle de nourriture

Votre chat doit se nourrir dans un endroit calme et à distance de la litière. Sa gamelle doit être disposée en libre service afin qu’il puisse se nourrir quand il le désire. Dans la nature, un chat peut faire une quinzaine de repas par jour de la taille d’une petite proie. L’idéal est de nourrir votre chat dans un jeu alimentaire ou une gamelle interactive afin de favoriser son activité physique, de respecter sa nature de chasseur-grignoteur et de ralentir sa vitesse d’ingestion. Nos arbres peuvent être équipé de l'extension gamelle en bois interactive .


Coffret gamelle interactive en bois.



 La zone d’abreuvement ou gamelle d’eau

L’eau doit être renouvelée régulièrement et rester à disposition de votre chat. La gamelle d’eau doit être assez large et haute, évitant ainsi que le chat n’y trempe ses moustaches. Le chat aime l’eau fraîche 💧, celle-ci devra donc être renouvelée régulièrement. La présence d'une eau en mouvement dans votre habitat encouragera votre chat à boire.



Les zones de jeux

Veillez à bien disperser les zones de jeux que vous proposerez à votre chat dans tout l’habitat en diversifiant les jeux proposés. Ces jouets lui permettront ainsi de respecter pleinement ses besoins de chasse. Mettez par exemple à sa disposition un parcours mural  qu’il utilisera toutes la journée.


Pièce: Alice aux pays des chats


des petites souris ou balles qu’il lancera, ou nos modules tous en un!. Comme notre Dés XL en bois. Ici chaques face de ce dés à son propre jeux et un ejecteurde balles.


Ultra Cube byLetrefle.



Les caractéristiques du griffoir

Le griffoir doit être positionné verticalement, pour cela, celui-ci doit être solide avec un support bien stable. De plus, il doit être suffisamment haut pour que votre chat puisse s’étendre de tout son long lorsqu’il fera ses griffes. il est possible de frotter un noyau d’olive ou encore de l’herbe à chat – Nepeta cataria ou cataire séchée – dessus. Pour rendre le griffoir attractif, il est également possible de tremper une fourchette dans l’huile d’olive et de la passer délicatement sur le griffoir afin d’imprégner .Le griffoir doit également être disposé bien en vue ou près des zones de griffades indésirables. Si votre chat a par exemple élu comme lieu de couchage le canapé, il est probable qu’il commence à griffer celui-ci. Vous pourrez dans ce cas placer l'arbre à chat à proximité.


Pièce : Kyubi Ultra L



L’arbre à chat : un double avantage

Nos arbres à chats possèdent un tronc central massif donnant sur plusieurs branches disposant de grattoires disposés de manières naturel à un vrai arbre.


Ce qui représente un avantage certain.En effet, l’intérêt est alors double : proposer un griffoir au chat tout en enrichissant son milieu de vie. L’arbre à chat lui permet en effet à la fois de grimper, de s’isoler en se positionnant en hauteur et de se cacher.


Le chat est un animal routinier qui trouve avant tout son bien-être dans ses habitudes quotidiennes et les rituels installés avec son maître ! Il est donc fondamental de développer avec lui une relation stable, prévisible et positive.


Pièce: Orion Ultra


Frotter le griffoir avec de l’herbe aux chats cataire ou un noyau d’olive ou une fourchette imbibée d’huile d’olive. L’olive et la cataire attirent irrésistiblement les chats par l’odeurs qu’elles dégagent.


Un habitat adapté des chats heureux.


Sans titre-3.png